Ma passion : le tricot

Faire de petits bonnets, des pulls, des cache-nez ou même un maillot de bain, tout cela est possible avec le crochet. Le tricot, c’est ma passion. Il s’agit d’un loisir qui me tenait à cœur depuis toujours. Ce n’est plus valable de dire que seules les grands-mères qui peuvent s’adonner à cette passion.

Une passion aux multiples avantages

D’après moi, le tricotage n’est pas seulement dédié aux générations des grand-mères, mais il s’agit d’une catégorie d’activité cosy et chic par excellence pour tous.

Mis à part d’être tendance, le tricot apporte de nombreux bienfaits pour la santé. Tout d’abord, c’est un vrai moyen de distraction super relaxant. N’avez-vous jamais essayé de manier vos aiguilles et la pelote pour se divertir un certain week-end ou tout en regardant la télé ? Ce genre de travail manuel est mon passe-temps favori depuis pas mal d’années. A la fois un savoir-faire très indispensable et amusant, le tricotage permet de joindre l’utile à l’agréable.

Le tricotage me rend vraiment heureux et m’apporte un peu de bonheur dans la vie vu le fait que c’est une excellente source de relaxation et un bon support d’imagination. Il permet de soulager le stress et de mettre tous vos soucis de côté. Également, à force de répéter les mêmes gestes en tricotant, l’esprit et le corps travaille simultanément, ce qui génère par la suite une détente absolue. Vous êtes plongés entièrement dans cette activité, et cela vous apporte de l’énergie.

Enfin, ce que j’aime le plus dans ce genre de passion, c’est qu’il maintient mon cerveau en bonne santé. Le tricot offre la possibilité de diminuer la perte de mémoire, et il est aussi très bénéfique face au risque de certaines maladies comme la démence et l’Alzheimer.

tricot-passion

Apprendre à tricoter

Si dans la majorité des cas, le tricotage est une compétence héritée des générations plus anciennes, il est également possible de suivre des cours ou lire des livres pour apprendre les bases. Grâce à l’évolution de la technologie, vous pouvez également découvrir soit des guides d’apprentissage soit des livres sur Internet. Mais si vous aimez les supports visuels, vous pouvez vous référer à des vidéos sur YouTube pour initier.

De nombreux outils sont disponibles pour s’adonner à cette passion. Cependant, les fondements du métier s’annoncent pareils. Pour débuter au tricotage, il faut vous procurer une balle de pelote que vous aimiez et puis les aiguilles correspondantes. A chaque grosseur de la laine est dédié un crochet ou une aiguille. La dimension nécessaire est écrite sur son étiquette. Vous avez besoin également d’une paire de ciseaux. Enfin, une grosse aiguille à laine est requise pour joindre les deux bouts.

Pour commencer, il faut vous référer à des modèles présentés dans des livres, sur Internet ou à des objets que vos prédécesseurs ont déjà réalisés.

Une fois que les accessoires sont prêts, vous allez découvrir tous les avantages que peut procurer le métier de tricotage. Il est possible de commencer à le faire dès le plus jeune âge. Quelle que soit votre situation, il n’est jamais trop tard pour apprendre à tricoter et vous pouvez le faire en musique.

tannhauserthegamecom