Stardew Valley : revue du jeu PC

On ne le sait que trop, les jeux de simulation font fureur dernièrement. Mettant en avant les aspects basiques d’un contexte spécifique comme la conduite, par exemple, ce type de jeu joue réellement du réalisme. Dans le cas du titre Stardew Valley, les amateurs de jeu de gestion et de simulation seront parfaitement ravis. C’est un jeu complet qui offrira à tous de longues heures de jeux inédites et il se joue même en parallèle au visionnage d’une série TV, et je le fais avec celle-ci.

Une petite présentation

C’est donc concerned Ape et Chucklefish qui ont eu le rôle d’éditeur et de développeur de ce jeu qu’est Stardew Valley. C’est un peu dans le genre Role Playing Game ou RPG qui raviront tous les fans de jeux vidéo. Se basant sur de la gestion de ferme, le plaisir sera à préconiser. C’est donc à coup de faux que les joueurs vont devoir entretenir la ferme familiale dont l’IA viendra d’hériter. Tout ce qui concerne la ferme sera au rendez-vous tant bien l’agriculture, l’entretien d’animaux ou encore le minage qui seront les activités de base dans ce jeu. Bien évidemment, que serait un jeu sans réel challenge. Dans cet ordre Stardew Valley mettront en avant des monstres ainsi qu’une organisation appelée Joja Corporation qui viendront en guise d’embûche.

test-stardew-valley

Un jeu accueillant

Si l’on a déjà joué à Harvest Moon, on retrouvera dans le titre Stardew Valley bon nombre de ses attraits. Le premier sera le choix de départ de l’aventure. Dans un cadre général, le jeu dispose d’un aspect simple, mais accueillant et surtout accessible. Avec une brève présentation d’emblée dans le jeu, on s’immergera très vite dans l’univers champêtre et le choix graphique dans le style Nintendo étoffera d’autant plus le plaisir de jeu. Si l’aventure et la découverte sont les bases de ce jeu, le tutoriel ne sera donc pas long et la liberté est réellement présente. Le joueur débutera donc l’aventure avec une petite ferme dans un environnement sauvage avec des outils simples et une quinzaine de graines de navets. À partir de ce début des plus modestes, chaque joueur sera alors libre de suivre la voie qu’il voudra et les quêtes viendront d’autant plus étoffer ce plaisir. Cette simplicité se verra aussi au niveau du gameplay qui fonctionnera sur des bases logiques.

Assez exigeant

Le pari des concepteurs de ce jeu a été gagné, et cela haut la main. En effet, pour ce type de jeu, l’expérience sera riche et complète sans pour autant laisser le côté pénible gagner de l’ampleur. Les amateurs de jeux de simulation attesteront du fait que la routine tend rapidement à gagner de la place, mais pas ici. C’est avec un large éventail d’activités que le titre cassera l’ambiance monotone des jeux de simulation. Les différents objets sont alors au rendez-vous et la spécificité des différentes saisons y sera pour quelque chose. Bien sûr, les activités seront aussi sujettes à cette diversité. Par exemple, pour la pêche, on notera une dizaine de poissons à récupérer ce qui sera déjà une tâche ample pour une si petite activité.

tannhauserthegamecom